|Lecture|: La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Hello les Sparklies,

J’espère que la lecture de la semaine dernière « L’élégance du hérisson » de Muriel Barbery vous aura plu. On se retrouve cette fois, pour le deuxième article lecture avec LE livre à lire absolument une fois dans sa vie !

« La vérité sur l’affaire Harry Quebert » de Joël Dicker

670 pages – 22 euros

Je ne vais pas vous le cacher, c’est définitivement mon livre préféré. Je ne sais d’ailleurs pas comment je vais vous écrire mon avis sur ce livre car j’ai tellement été subjuguée que j’en ai perdu les mots. Après avoir lu ce roman, durant plusieurs mois il m’était impossible de lire d’autres bouquins tellement ceux-là me semblaient minables à coté de l’oeuvre de Joël Dicker. Je suis d’ailleurs devenue une grande fan de cet auteur qui sort ce mois-ci un nouveau roman que j’attends avec grande impatience.

Deux choses donnent du sens à la vie : les livres et l’amour.

Je vous livre la quatrième de couverture : 

« À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur ll’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias. »

« Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot, le lecteur doit se sentir envahi d’un sentiment puissant; pendant un instant, il ne doit plus penser qu’à tout ce qu’il vient de lire, regarder la couverture et sourireavec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer ».

Cette citation est une parmi tant d’autre de ce sublime livre et voilà le sentiment exact que j’ai ressenti en tournant la dernière page de ce bouquin.

On fait donc la rencontre dès le début avec Marcus Goldman, écrivain très célèbre mais qui souffre malheureusement du syndrome de la page blanche et de Harry Quebert son ancien professeur. Une intrigue en parallèle entre une enquête qui se déroule en temps réel et des retours dans le temps sur ce qui s’est vraiment passé avec Nola Kellergan. Des personnages attachants et une soif énorme de savoir la fin de l’histoire, parce que oui à chaque page tournée on se demande « mais qui a tué Nola, qui ?! ». Un livre qui m’a tenu en haleine jour et nuit pendant une semaine. On y découvre différents personnages tout au long du roman et on s’imagine à chaque page tournée, une fin différente. Et c’est là, la force de Joël Dicker, cette manière de brouiller toutes les pistes inimaginables.

Ce que j’ai encore plus aimé dans ce livre ce sont toutes les leçons qu’on y apprend, toutes sortes de citations qui restent gravées quelque part dans votre tête et qui reviennent plus tard lors de diverses situations vécues.

Un roman énigmatique qui vous tiendra durant des heures en suspens, mon seul conseil sera de vous dire de prendre le temps de le lire car quand vous l’aurez fini vous ressentirez un manque intense de tous ces personnages qui auront partagé avec vous un peu de leur temps.

« Un bon livreMarcusest un livre que l’on regrette d’avoir terminé« .

Je vous embrasse,

Amandine

 

Une réponse sur « |Lecture|: La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker »

  1. Trop chouette ton article ! J’ai vu (sur Instagram je pense) que tu avais été à la séance de dédicace de Joël Dicker chez Filigrane… J’y étais aussi 🙈 J’ai adoré La vérité sur l’Affaire Harry Quebert et Le livre des Baltimore… Mais je n’ai pas encore lu son dernier. Bonne lecture ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s