|Copenhague| : Carnet de voyage

Hello les Sparklies,

Il y a 3 semaines, je m’envolais en direction de Copenhague, la capitale du Danemark. Je vous emmène avec moi à travers ce carnet de voyage où je vous fait découvrir notre itinéraire et nos coups de cœur pour la capitale du bonheur. C’est parti !

JOUR 1


4h30 le réveil sonne et il est temps de se lever, de se préparer et de partir vers l’aéroport de Charleroi pour prendre l’avion de 6h55 en direction de Copenhague. Pour ce city-trip, que j’attendais avec impatience, j’embarque avec deux amis de l’Ihecs : Marie-Flore et Thibault, que vous pouvez retrouver sur Instagram sous le nom de @mfprmz, et @360degrenord

IMG_3160

On a atterri à Copenhague aux alentours de 8h30 et on a pris le train en direction du centre. Prendre le train est l’option la plus simple et la moins coûteuse (5 euros). Les trains se trouvent en-dessous de l’aéroport comme à Bruxelles et en 15 minutes vous êtes dans le centre.

Nous sommes descendus à la gare centrale de Copenhague et nous nous sommes dirigés vers l’auberge de jeunesse dans laquelle nous allions séjourner. L’auberge de jeunesse, ‘-« Urban House by Meininger », se trouvait à 2 minutes à pieds de la gare. Un détail, mais super pratique quand il s’agit de repartir et de faire un crochet à l’auberge pour récupérer les valises.

J’ai vraiment bien aimé l’auberge, qui dispose d’un bar/restaurant assez grand, d’un salon de tatouage (que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de découvrir ni de tester), d’une cuisine, etc. Bref, tout plein de possibilités. J’ai un peu moins aimé le fait qu’il n’y ait pas de réception (vous faites votre check-in vous- même, cela prend moins d’une minute et c’est toujours sympa de s’adresser à une personne pour avoir  des conseils). Deuxième inconvénient, pas de réception pas de services de bagages. Heureusement, l’auberge propose des casiers mais ceux-ci sont payants.

Au niveau du prix, nous avions pris une chambre double qui nous est revenue à 90 euros par personne pour les 2 nuits. Thibault quant à lui avait prit un lit dans un dortoir pour 30 euros pour deux nuits. Etant donné qu’il n’y avait plus de chambre double, nous avons finalement eu une chambre double + 2 lits superposés et Thibault est donc venu partager notre chambre.

Nous nous sommes ensuite baladés dans la ville et nous nous sommes arrêtés chez « The Living Room » pour prendre une boisson chaude et une sucrerie. Une adresse que je vous recommande vivement, un lieu cosy et chaleureux où vous pouvez vous asseoir aussi bien dans un coin tamisé à côté d’un vrai feu de bois que dans un coin très lumineux et chaleureusement décoré de plantes vertes ou encore dans un salon marocain. Bref, de nombreuses possibilités et notamment des thés délicieux. Je vous recommande le chai tea et le thé à base de gingembre et citron vert (un coup de cœur).

Nous avons continué notre chemin et nous nous sommes baladés à travers les ruelles de Copenhague. Nous sommes passés par la place Kultorvet où vous pouvez découvrir un mini marché de fleurs (je dis bien mini) et par le magasin Flying Tiger qui est originaire de Copenhague. Une adresse à donc ne pas manquer !

Ensuite, direction le château Rosenborg. Nous avons fait tous les déplacements durant le voyage, à pieds (20 à 30 minutes). La ville est très grande mais cela permet de découvrir de jolies ruelles.

Processed with VSCO with hb2 preset

Après ce magnifique château, nous avons traversé la rue pour nous rendre dans un parc et aller visiter le jardin botanique. Autre petit détail qui m’a marqué : vous  pouvez visiter pas mal de choses gratuitement ! Le jardin botanique est un de mes véritables coups de cœur car vous entrez dans un monde totalement différent ! Vous passez d’un climat de 1 degré dehors à un climat tropical à l’intérieur ! Attention aux cheveux qui frisent (lol). Un décor et des plantations sublimes, un endroit totalement relaxant où on a juste envie de se poser avec un bouquin (bon pas trop longtemps non plus car il y fait vachement humide).

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 preset

Après ce joli parc, où j’ai eu l’occasion de photographier une jolie buse (Amandine passion-zoizeaux bonjour) nous nous sommes arrêtés pour une pause midi chez Joe & the juice où j’ai pris une limonade gingembre et un sandwich chaud à l’avocat (un délice).

Processed with VSCO with hb2 preset

Nous sommes ensuite repartis direction cette fois, le magnifique quartier de Nyhavn, son port et ses maisons colorées. Un immanquable lorsque l’on se rend à Copenhague.

Processed with VSCO with hb2 preset

Après avoir longé le port des deux cotés, nous nous sommes dirigés vers la bibliothèque royale qui se nomme The black diamond, et en parlant de diamant c’est un véritable bijou ! Une architecture époustouflante et à vous couper le souffle surtout si vous avez le vertige (ce qui n’était heureusement pas mon cas).

Processed with VSCO with hb2 preset

Nous sommes ensuite repartis en direction de l’auberge afin de nous changer avant d’aller manger et surtout de faire le check-in. Nous nous sommes arrêtés sur le chemin dans un café « Nutid » où j’ai pris un chai latte (mon dieu j’ai goûté ça là-bas et j’en suis devenue accro).

Au soir, nous sommes allés manger au Bob bistro où j’ai pris un burger, vraiment délicieux et le cadre est super beau ! Nous sommes ensuite rentrés dormir complètement épuisés par la courte nuit que nous avions eue et tous les kilomètres de marche mais heureux et pressés d’être le lendemain pour savoir ce que Copenhague avait encore à nous offrir.

JOUR 2


Réveil à 9h. Après s’être bien reposés nous sommes partis en direction de Toverhalen qui est une sorte de marché couvert où vous pouvez retrouver plusieurs restaurants ou shop de food. Nous avions une idée bien précise de ce que nous voulions manger. Nous voulions déguster un délicieux porridge chez Grod et c’est véritablement l’adresse que je retiens de ce voyage. Personnellement les seuls porridges que j’avais goûtés étaient ceux que l’on peut faire chez soi, en sachet de la marque Oat Quacker. Je n’aimais d’ailleurs pas trop et OMG ceux chez Grod avec du véritable porridge ça n’a rien avoir ! J’avais pris un porridge avec des flocons d’avoine, du skyr (yaourt : seul mot danois que j’ai retenu), de la compote de pommes, du granola et des bananes. C’est simple, j’ai tellement adoré que j’ai ramené deux bocaux de granola de chez eux. Je vais donc aller m’acheter des flocons d’avoine pour m’en faire tous les jours au kot.

IMG_3351

Nous nous sommes ensuite dirigés pour aller voir la sirène, emblème de Copenhague. Malheureusement, nous sommes arrivés là-bas complètement trempés, impossible de sortir l’appareil photo sur le chemin tellement il pleuvait. Nous sommes passés par le Castelet avant d’arriver à la sirène. Petite déception, on s’attendait, étant donné que c’était l’emblème de Copenhague à non pas quelque chose pas comparable à la tour Eiffel ou l’Atomium mais quand même suffisamment imposant. En vérité, elle est super petite !

Processed with VSCO with hb2 preset

Nous sommes ensuite partis en direction de la place Amalienborg, où vous avez une relève de la garde comme à Londres. Malheureusement, on a pas eu le temps de la voir mais on a quand même pu admirer les gardes (#oups). La place est super grande et les bâtiments sublimes ! Juste en face de la place se trouve l’église de marbre, un incontournable également.

marbre

Nous nous sommes ensuite arrêtés chez Original coffee pour tenter de nous réchauffer (j’ai encore commandé un chai latté).

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers Christiana, un quartier de Copenhague réputé pour ses tags. Je ne m’étais pas suffisamment renseignée mais ce quartier est aussi réputé pour sa drogue. Je ne suis pas quelqu’un de prude mais j’ai été choquée de la différence entre le Copenhague que j’avais vu jusque là et ce quartier où on vous vend de la drogue sous toutes les formes possibles dans des échoppes dans le style des marchés de Noel. L’odeur était vraiment omniprésente. Marie-Flore a tenté discrètement de faire une photo mais elle s’est faite littéralement suivre par un type pour vérifier qu’elle n’en avait pas prise. Ambiance très bizarre, nous avons décidé de retourner dans le centre. Je vous conseil d’y faire un tour juste pour la démesure du machin mais si vous avez peu de temps inutile d’y aller (c’est assez loin à pieds).

Après ce quartier, nous sommes partis voir le Circle Bridge qui se trouve de l’autre coté de l’eau en face de la bibliothèque royale.

Nous avons terminé l’après-midi par un café/thé au Statement coffee avant de retourner à l’auberge nous changer, car nous étions littéralement trempés.

Au soir, nous avons mangé chez Mother, un restaurant italien dont j’avais beaucoup entendu parler. Nous sommes arrivés dans un endroit super chaleureux et nous étions hyper excités à l’idée d’y manger. Malheureusement, il fallait attendre et se mettre sur une liste (un peu comme dans la plupart des restaurants hype à Paris). L’attente était de 20 minutes mais nous avons bien attendu 45 minutes. Heureusement, vous pouvez patienter à un bar et l’attente en valait la peine, les pizzas étaient délicieuses !

 

JOUR 3


Dernier jour à Copenhague, et pour déjeuner nous avions très envie de pancakes, nous nous sommes rendu chez Kalaset. Un restaurant tenu par une jeune fille adorable qui tenait son amour pour la cuisine de sa grand-mère, un véritable endroit très cosy et familial.

Nous sommes ensuite partis dans le quartier de Norrebro, où nous avons fait un peu de shopping notamment chez Moss Copenhagen, une adresse que je vous recommande à 100%.

Nous sommes allés voir le célèbre parc superkilen où on a fait de la balançoire (oui oui).

Processed with VSCO with hb2 preset

 

Ensuite, nous cherchions un endroit pour manger et nous nous sommes dirigés vers la rue Jaegersborggade, une rue super cool avec pleins de petits magasins typiques. Nous sommes tombés sur un Grod, on a hésité car on ne voulait pas à la base retourner dans un endroit déjà fait (même si l’envie était là) et finalement on y est quand même allé et heureusement leur plats du midi sont à tomber par terre, j’ai pris un risotto, choux frisés, gimgembre, parmesan et pommes. Un REGAL.

Processed with VSCO with hb2 preset

Ensuite nous sommes partis à l’opposé de la ville voir le parc de frederiksborg. Super vaste, ça doit vraiment être le paradis pour courir.

Nous sommes ensuite retournés vers le centre et nous nous sommes arretés dans un café. Marie-Flore et moi avons pris un matcha latte car nous voulions gouter cela depuis longtemps (j’avais adoré le matcha cake) mais là horreur, je n’ai jamais bu un truc aussi infame! Rien que d’y repenser j’ai des hauts le coeur.

Nous sommes ensuite partis à la recherche de smorebrod, spécialité de Copenhague, et nous nous sommes rendu chez Ol & Brod, un restaurant qui associe votre plat avec une bière. C’était un délice je vous le recommande vivement attention ce n’est pas donné !

On arrive déjà au retour en Belgique, où je suis rentrée avec pleins de souvenirs et une envie grandissante de retourner au plus vite dans cette ville qui m’a bluffé et touché au plus profond de mon coeur.

En espérant vous avoir conquis et donné l’envie également de tomber amoureux de cette vile,

je vous embrasse

Amandine

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s