|Lecture|: Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

Hello les Sparklies,

J’espère que la lecture de la semaine dernière vous aura donné envie de vous plonger dans un bouquin. Aujourd’hui, je vous retrouve pour un nouveau livre et donc de nouvelles aventures. Je déteste terminer un livre car même si d’un coté c’est chouette de pouvoir en commencer d’autres, je suis toujours triste quand j’arrive à la fin car je me suis attachée aux personnages et j’ai encore envie de faire un bout de chemin avec eux. J’ai comme l’impression de devoir dire au revoir à des amis. Le livre que j’ai terminé hier est un de Virginie Grimaldi, j’avais déjà lu d’elle « Le premier jour du reste de ta vie » mais je ne vous en ai pas encore parlé sur le blog ce que je ne manquerai pas de faire bientôt. C’est d’ailleurs grâce à ce premier livre que j’avais lu d’elle que j’ai eu envie d’en lire un deuxième.

« Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi

478 pages – 9,35 euros

C’est donc ainsi que j’ai choisi de vous parler du livre « tu comprendras quand tu seras plus grande ». J’ai toujours peur quand je lis un deuxième livre d’un auteur que ce soit moins bien que le premier, mais ici ce ne fut pas le cas. J’ai littéralement adoré ce livre ! J’ai été plongée dedans dès le début du livre jusqu’à la dernière page !

Je vous livre la quatrième de couverture :

« Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont  des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence ».

On fait donc la rencontre de Julia, une jeune trentenaire qui après la perte d’un proche et s’être faite larguer décide de tout plaquer pour aller travailler dans une maison de retraite afin d’aider les personnes âgées comme psychologue. On verra très vite que ces retraités vont finalement l’aider elle aussi à aller mieux et on va faire la rencontre de chaque pensionnaire les uns plus attachants que les autres. Comme la plupart des livres dont je vous parle, je me suis surprise plusieurs fois en plein fou rire et ce livre est une véritable bouffée de joie. Un livre qui fait réellement du bien et que je vous recommande de lire au plus vite.

 

Je vous embrasse, 

Amandine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s