|Humeur|: comment sortir d’un bad mood, devenir positive et changer sa vie

Cela fait 1 mois que je ne vous ai plus écrit sur le blog et comme à chaque article humeur, je commence celui-ci sans vraiment savoir ce que je vais écrire ni vers où je vais aller. Cela fait plusieurs mois que je remets énormément ma vie en question, que ce soit au niveau personnel, professionnel ou même scolaire.

*Comme chaque article humeur celui-ci a été écrit d’une traite et sans relecture j’espère donc ne pas avoir laissé trop de fautes si tel est le cas je m’excuse d’avance.

Et je pense que, pour la plupart d’entre-vous, vous l’avez remarqué. J’ai toujours été du genre à me poser trop de questions, à réfléchir trop loin et à toujours tout analyser. Je vous en parlais d’ailleurs dans un article publié quelques mois plus tôt concernant l’hypersensibilité. Beaucoup de choses se sont passés ces derniers mois et depuis mon retour de Rome je n’étais plus du tout heureuse. Je me sentais vide, mal et détruite, comme je l’étais avant de partir à Rome. J’ai compris que ce qui me plaisait le plus à être à Rome et ce qui faisait en partie que j’y étais tellement heureuse c’était que j’étais loin de mes problèmes. Mais ensuite, le retour en Belgique est arrivé et les problèmes que j’avais juste mis de côté, eux, étaient toujours là.

Je me suis prise deux grosses claques cette année, une lors de mon retour d’Erasmus et une au niveau personnel. Dans l’une comme dans l’autre, ça a été de longs mois douloureux et de questionnement « que faire pour sortir de cette spirale morose? », « qu’est-ce qui ne va pas? », « pourquoi? » « qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça? » et tant d’autres… J’ai toujours eu tendance à trop m’impliquer, dans tout domaine confondu, que ce soit personnel ou professionnel je fais toujours tout à fond, je donne tout et je suis souvent déçue en retour. J’ai vraiment enchainé déception sur déception. J’ai passé des semaines et mêmes des mois à déprimer et être mal dans ma peau jusqu’au jour où je me suis dit stop, si je veux être à nouveau heureuse cela dépend uniquement de moi. Ce déclic est arrivé car j’ai lu plusieurs livres et écouté plusieurs podcast qui m’ont vraiment ouvert les yeux sur beaucoup de choses dans ma vie, et je me suis rendue compte que je pouvais avoir la vie que je voulais et que si je voulais être heureuse il me suffisait seulement de changer ce qui ne me la rendait pas et surtout d’arrêter de me focaliser sur ce qui n’allait pas. Je n’ai pas la recette miracle du bonheur mais au vu d’énormément d’épreuves que j’ai vécues ces dernières années, je suis sure d’une chose : tout finit toujours par s’arranger et cela ne peut qu’aller mieux. Je ne dirais pas que je suis passée au-dessus de tout, il est encore bien trop tôt, mais je vais un peu mieux. J’avais envie de partager avec vous aujourd’hui toutes ces choses qui m’ont aidés en espérant qu’elles vous aideront également !


Les vidéos youtube de Lavendaire

A Rome, j’ai découvert sur Youtube les vidéos de la blogueuse Lavendaire et je crois que je les ai toutes enchainées tellement cette fille genre me parlait, j’avais l’impression que tout ce qu’elle disait je le savais déjà mais que j’avais juste besoin qu’on m’ouvre les yeux. Elle poste énormément de vidéos sur le fait d’être positif et comment changer sa vie etc, c’est meuf est vraiment genre méga inspirante. Je vous recommande vraiment ses vidéos à 1000 %.

 


Le documentaire Netflix de Brené Brown

Ensuite, je me suis plongée dans des Ted Talks dont notamment ceux de Brené Brown ainsi que son documentaire sur Netflix : the call to courage. Dedans, Brené Brown nous parle de concepts comme la honte, la vulnérabilité d’une manière drole et attachante. J’ai longtemps associé la vulnérabilité à la faiblesse, comme la plupart des gens, et j’ai toujours cru que pour être forte je me devais de ne pas être vulnérable alors qu’en fait c’est tout le contraire. C’est en assumant votre vulnérabilité que vous deviendrez fort, il est difficile d’expliquer son documentaire en quelques mots mais vraiment, si vous ne le regardez pas vous passez à côté de quelque chose. Il m’a tellement scotché que je l’ai regardé plusieurs fois.

“Vulnerability is not about winning. It’s not about losing. It’s having the courage to show up when you can’t control the outcome.”

Elle aborde aussi dans une partie de son documentaire, les jugements et les critiques et je vous avais déjà partagé cette partie là en stories mais elle m’a tellement touché au plus profond de mon âme et elle m’a tellement parlé que je me devais de remettre ici une citation que j’ai adoré. En effet, elle nous explique que lorsqu’elle était chez elle et déprimé de voir les critiques et commentaires négatifs qui fusaient sur son premier Ted Talk, elle ne savait pas ce qu’elle allait pouvoir faire après ça ni même si elle oserait encore sortir de chez elle à nouveau. Elle a alors déprimé en regardant la série Dowtown Abbey pendant une journée entière en mangeant de la glace (oui les détails comptent). Puis elle s’est mise à googler sur cette série et à se demander qui était le président à cette époque et c’est là que comme par magie elle est tombée sur une citation de Théodore Roosevelt qui l’a touché au plus profond et qui a également fait écho en moi, là-voici :

« It is not the critic who counts; not the man who points out how the strong man stumbles, or where the doer of deeds could have done them better. The credit belongs to the man who is actually in the arena, whose face is marred by dust and sweat and blood; who strives valiantly; who errs, who comes short again and again…who at the best knows in the end the triumph of high achievement, and who at the worst, if he fails, at least fails while daring greatly »

Et c’est après ça qu’elle nous explique que si vous décidez de tenter votre chance et de vraiment être courageux à faire ce que vous avez toujours rêvé de faire, d’office vous serez critiqué. Et c’est le prix à payer. Elle expliquait qu’elle préférait choisir le courage que le confort. Que la vulnérabilité est le meilleur moyen de mesurer à quel point vous êtes courageux.

“Vulnerability is not about winning. It’s not about losing. It’s having the courage to show up when you can’t control the outcome.”

Ensuite, sur base de la citatioen de Théodore Roosevelt, par rapport aux critiques, elle dit dans son documentaire : « si vous n’êtes pas capable d’être vous aussi dans l’arène entrain de vous faire botter le cul car vous êtes brave, alors votre opinion sur mon travail ne m’intéresse pas ». Elle explique que des millions de personnes choisissent la facilité et le confort au lieu d’être courageux et de se lancer et qu’à la place ils passent leur temps à critiquer les autre et propager des idées haineuses. Il ne faut pas prendre en compte les critiques des gens qui eux ne sont pas courageux et ne sont pas capable de faire 1% de ce que vous faites mais prendre en compte les critiques des gens qui eux vous connaissent quand vous êtes vulnérables.

 


You are a badass de Jen Sincero

Et dernièrement, j’ai lu le livre de Jen Sincero « Tu vas tout dé-chi-rer !: Réveillez la badass qui sommeille en vous et transformez votre vie » (You Are a Badass: How to Stop Doubting Your Greatness and Start Living an Awesome Life). Je vous en avais parlé en stories sur Instagram et je sais déjà qu’une dizaine d’entre vous l’ont commandé mais pour les autres je vous réexplique.  C’est un livre axé sur le développement personnel, et c’est genre LE déclic qui m’a lancé à changer totalement de vie. Dedans, Jen Sincero nous parle de son parcours personnel et de ces moments où elle avait l’impression de rater sa vie et que rien n’allait. Elle a ensuite rencontré un coach qui l’a aidé à croire en elle et de là elle a monté son business. Elle nous parle de comment avec de la pensée positive et du courage on peut totalement changer sa vie.

IMG_3270

“If you’re serious about changing your life, you’ll find a way. If you’re not, you’ll find an excuse.” 

La pensée positive c’est le fait d’être positif et d’avoir des pensées positives et joyeuses. Par exemple : si vous êtes de mauvaise humeur, que vous ne croyez pas en vous, et que vous vous dites « oh je suis nulle je vais échouer là dedans » il y a 99% de chance que ce soit le cas. Si au contraire vous vous dites « je vais réussir, j’ai d’ailleurs déjà réussi car je sais ce que je vaux et je sais que j’en suis capable » vous réussierez les yeux fermés. Attention, à une condition : y croire dur comme fer et cultivé. cette attitude positive quotidiennement. Elle m’a notamment énormément motivé lors du lancement de mon e-shop car elle vous explique vraiment comment réaliser vos rêves et vraiment le faire. Souvent on se dit, « non je n’y arriverai pas », « non j’ai pas de sous » on trouve toujours des excuses au lieu de sortir de sa zone de confort et de se donner les moyens. Son livre aborde tous les sujets pour réellement changer votre vie, de la confiance en soi, à comment lancer son business, à comment penser positivement et le rester. Elle y aborde notamment un passage sur les critiques et les jugements des autres qui m’a mais tellement parlé.

 

Voilà quelques petits outils qui m’ont pas mal aidé à me remettre dans le mood et à changer ma vie. J’espère que ceux-ci vous aideront également !

Je vous embrasse,

Amandine

 

Une réponse sur « |Humeur|: comment sortir d’un bad mood, devenir positive et changer sa vie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s